AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches

Une adaptation en jeu de rôle de la Quête d'Ewilan de Pierre Bottero
 

Partagez | .
 

 [LMDE 2.0] Le guide de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Dragon



Sexe : Masculin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Chien
Nombre de messages : 2886
Age : 10
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: [LMDE 2.0] Le guide de l'univers   Lun 7 Jan 2013 - 18:04


Brève histoire de l'Empire de Gwendalavir

Sois le bienvenu dans les Marches Frontalières, étranger. Ces temps sont incertains et synonymes de grands changements pour nous, mais l’hospitalité des Frontaliers te sera toujours accordée. Respecte l’honneur, assieds-toi auprès du feu, et écoute nos légendes. Ma maison est tienne, je t'offre le pain et le sel. Tout commença lorsque Eléa Ril' Morienval trahit Gwendalavir pour la deuxième fois...

1. Introduction: Notre relecture de Gwendalavir

A voir ce contexte pour la première fois, les nouveaux membres seront peut-être découragés par la longueur de cette lecture imposée qui est assez conséquent. Néanmoins, ne le soyez pas, comme vous pouvez le constater tous les chapitres de ce contexte ne doivent pas être obligatoirement être lus: l'objectif poursuivi par cette introduction contextuelle est de vous narrer les moments clés de l'histoire de l'Empire de Gwendalavir et la manière dont nous nous les approprions.

Les administrateurs de ce forum ont fait le choix, non de reprendre l'univers de Pierre Bottero tel quel, mais de se le réapproprier et de l'adapter selon nos envies et nos besoins. Nous ne voulons pas proposer à nos membres de revivre au travers de leurs personnages l'histoire vécue par Ewilan Gil' Sayan et ses compagnons, nous souhaitons vous inviter dans une histoire inédite de l'Empire de Gwendalavir qui ne s'est jamais produite dans les écrits de Pierre Bottero, nous souhaitons vous inviter dans notre relecture plus relativiste, plus humaine, et plus intimiste. L'histoire sera écrite par vos personnages, lesquels ne seront pas des héros légendaires, mais des Alaviriens ordinaires qui ont été contraints de renoncer à leur vie paisible pour s'impliquer dans une lutte aux enjeux qui les dépassent, une lutte pour Gwendalavir, et ce, quelles que soient leurs motivations. Bien entendu, si le futur de cette histoire alavirienne reste à écrire, le passé est d'ores et déjà gravé dans la pierre des monuments, passé qui vous sera relaté de manière brève dans cette introduction contextuelle. Nous espérons que vous aurez beaucoup de plaisir à écrire le devenir de cette histoire en notre compagnie.


2. Merwyn Ril' Avalon et la fondation de Gwendalavir

La carte de l'Empire de Gwendalavir:
 


Lecture facultative:
 


3. Ewilan Gil' Sayan et la Renaissance alavirienne

Lecture conseillée:
 


4. Buhuna Sil' Alfian, la princesse des Marches Frontalières

Les plans architecturaux de la Citadelle:
 


En moins d'une année, une jeune adolescente avait réussi là où l'empereur Huan Sil' Alfian avait échoué pendant toute une décade. Hélas, au milieu de ce rai de lumière, l'obscurité grandissait. En sauvant l'Empire, Ewilan Gil' Sayan avait démontré la duplicité et la trahison des Sentinelles: Eléa Ril' Morienval, l'une d'entre elles, fut mise en fuite suite à l'échec de la tentative d'assassinat de la jeune fille par son complice Holts Kil' Muirts, lequel perdit la raison au cours du duel. Les Sentinelles se trouvaient sur la sellette, elles en étaient conscientes, et elles n'ignoraient pas que l'empereur exigerait qu'elles rendent des comptes une fois la situation militaire stabilisée dans les Marches Frontalières.

Dans le plus grand secret, Eléa Ril' Morienval s'entretint avec les autres Sentinelles félonnes et, avec une rare aptitude à intriguer, elle mit au point l'assassinat de l'empereur, de sa famille, et des grands seigneurs alaviriens afin de monter sur le trône impérial pour donner à Gwendalavir un monarque digne de ce nom selon ses propres critères. Eléa traqua les derniers Ts'liches encore en vie afin de les soumettre à sa volonté, elle passa un pacte avec la Guilde du Chaos et diverses bandes criminelles, et, par le biais de son amant, le maître dessinateur Elis Mil' Truif, elle détourna la fidélité d'officiers et de soldats de la Légion Noire. Les préparatifs de la conspiration furent réalisés avec soin et dans le plus grand secret, à tel point que même les proches de l'empereur les plus prudents et les plus paranoïaques ne virent pas venir le complot avant la date fatidique fixée par les Sentinelles: le jour de la mi-automne. Ce jour-là, Ewilan Gil' Sayan et ses compagnons étaient en route pour l'Archipel des Alines, consacrés à leur quête visant à délivrer Altan et Elicia Gil' Sayan, et ils furent pris en embuscade par des mercenaires du Chaos envoyés pour les assassiner. Troublé par les dernières paroles d'un mercenaire agonisant, Edwin Til' Illan rallia le palais impérial grâce à un pas sur le côté avec Ewilan pour découvrir le massacre qui s'y perpétrait. Des mercenaires du Chaos, infiltrés par des légionnaires dévoyés parmi les gardes du palais impérial, avaient mis à profit leur couverture pour approcher l'empereur Huan Sil' Alfian et l'assassiner. Se retournant alors contre la famille impériale, les assassins massacrèrent toute la parenté de l'empereur, à l'exception de sa cousine, la princesse Buhuna Sil' Alfian qui fut sauvée de justesse par le capitaine Emrys Til' Lleldoryn de la Garde impériale et par le lieutenant Wynn Cil' Delian des Joueurs d'Epée.

Ailleurs dans l'Empire, les assassins des Sentinelles félonnes avaient frappé: Saï Hil' Muran, seigneur d'Al-Vor, fut assassiné sous sa tente alors qu'il planifiait la traque des bandes de brigands ; Kuntil Cil' Karn, seigneur d'Al-Far, fut grièvement blessé et ne dut sa vie qu'au dévouement de ses domestiques ; Llew Lhanor Til' Huryn, seigneur d'Al-Chen, fut fait captif par ses propres gardes du corps, mais parviendra à s'enfuir avec son épouse ; et Hander Til' Illan, seigneur des Marches, tua ses assassins de sa propre main, non sans être blessé lui-même. Néanmoins, le danger était encore loin d'être écarté: renvoyant Ewilan auprès de ses compagnons, Edwin Til' Illan rallia les fidèles de la famille impériale et organisa la fuite de la princesse Buhuna au travers du champ de bataille qu'était devenu le palais impérial. En effet, les légionnaires noirs dévoyés par Eléa Ril' Morienval révélèrent leur allégeance au grand jour et affrontèrent leurs frères d'armes demeurés fidèles aux Sil' Alfian afin d'éliminer toute résistance et de s'emparer du palais et, ensuite, de la capitale. La conspiration était savamment orchestrée: Eléa Ril' Morienval et les autres Sentinelles félonnes se posèrent en protectrices de l'Empire et justifièrent le blocus d'Al-Jeit et les combats dans la capitale comme des conséquences de la traque des assassins de l'empereur. Les habitants d'Al-Jeit ne perçurent pas la vérité derrière ce mensonge et vaquèrent paisiblement à leurs occupations, croyant en la possibilité que la princesse Buhuna ait assassiné sa propre famille pour s'emparer du pouvoir, et, lorsqu'ils apprirent la vérité, la capitale était sous le contrôle des armées des Sentinelles félonnes. Quant à Ewilan Gil' Sayan, elle rallia ses compagnons et prit la décision de poursuivre sa quête sans Edwin, mésestimant la gravité et la complexité des évènements qu'elle avait observé au palais impérial et confiante en la capacité du généralissime à redresser rapidement la situation. De ce jour, leur sort demeure inconnu.

Les Sentinelles félonnes n'avaient rien laissé au hasard: alors que les légionnaires noirs dévoyés reprenaient le contrôle d'Al-Jeit, la province d'Al-Chen toute entière passa sous leur contrôle sans le moindre heurt, pour ainsi dire. La capture du seigneur d'Al-Chen leur avait donné toute latitude pour placer des personnes de confiance aux divers postes clés en contraignant ce dernier à ratifier ces choix. En dépit de sa fuite, quelques jours plus tard, le mal était fait et les rebelles avaient neutralisé la Garde seigneuriale d'Al-Chen. Néanmoins, leur plan finement orchestré connut des revers et il leur fallut improviser à la hâte: la province d'Al-Vor dût être envahie par une armée constituée de soldats fidèles aux Sentinelles et de mercenaires du Chaos parce que Kei Hil' Muran, le fils du défunt seigneur assassiné, fut averti de la conspiration grâce à un message d'Edwin Til' Illan avant que le réseau de communication ne soit coupé par les Sentinelles. En outre, la survie du seigneur Kuntil Cil' Carn prévint les agents d'Eléa Ril' Morienval de s'emparer des postes-clés pour contrôler la province et il fut nécessaire de pousser les bandes criminelles à la révolte dans toute la province afin d'empêcher le noble blessé d'affermir sa position et de venir en aide à la princesse. En l'espace d'une semaine, la situation de l'Empire de Gwendalavir avait viré au Chaos généralisé, une situation qui desservait la princesse Buhuna Sil' Alfian et ses partisans: en fuite, traquée par les mercenaires du Chaos, l'héritière légitime du trône impérial était incapable de prendre la mesure de sa position ou de rallier des partisans et elle ne pouvait se replier que dans les Marches Frontalières où elle savait pouvoir trouver un soutien sûr et sans failles.

Le périple exigea plusieurs semaines, semaines au cours desquelles la princesse eut à déjouer la traque livrée par ses ennemis, à voyager en tout hâte avec des moyens fort limités et dans des conditions sommaires, et à déplorer la perte des nombreux Alaviriens loyaux à sa cause qui se sacrifièrent pour lui permettre de poursuivre la lutte. Des semaines que les Sentinelles félonnes mirent à profit pour renforcer leurs propres positions: les provinces d'Al-Jeit et d'Al-Chen eurent à reconnaître le règne de l'impératrice Eléa Ril' Morienval ; les provinces d'Al-Far et d'Al-Vor se trouvèrent dans une position critique et prirent conscience que le temps leur était compté avant de s'incliner à leur tour. Quand la princesse Buhuna Sil' Alfian fut parvenue dans l'enceinte de la Citadelle des Frontaliers, elle dut se résigner à l'impuissance et à la menace qui planait sur sa cause: la tombée des premières intempéries hivernales isolait les Marches Frontalières du reste de l'Empire et les armées impériales qui y stationnaient encore étaient usées par des années de guerre et portées à la mutinerie.

Ici débutent vos aventures!


Mise à jour: LMDE 2.0, le 02 mars 2014 [Emrys Til' Lleldoryn]

Le fonctionnement du forum est susceptible d'être modifié par les administrateurs. Pour toute question, prenez contact avec l'un des administrateurs du forum.


_________________
Le Dragon, Compte administratif
Revenir en haut Aller en bas
http://lesmondesdewilan.actifforum.com
 

[LMDE 2.0] Le guide de l'univers

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» [Guide]Le prestige
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» coulisseau et son guide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches :: Arrivée en Gwendalavir :: Fonctionnement, intrigue et univers du forum :: Fonctionnement et univers du forum-