AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches

Une adaptation en jeu de rôle de la Quête d'Ewilan de Pierre Bottero
 

Partagez | .
 

 Prendre son envol (RP inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Ewil



Sexe : Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Chien
Nombre de messages : 482
Age : 22
Date d'inscription : 04/08/2007

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Classe: Marchombre
Profession: Barde, mercenaire

MessageSujet: Prendre son envol (RP inachevé)   Ven 22 Avr 2011 - 22:04


    Ambre était sortie de la Citadelle. Elle avait laissé Enya jouer avec deux gamines d’à peu près son âge. Elle avait besoin de récupérer un peu de liberté. De renouer avec l’esprit marchombre. De laisser de côté les obligations de mère adoptive, puisque c’était ce qu’elle était devenue. De mère adoptive et de veuve d’un homme avait qui elle ne s’était pas mariée, avec qui aucune promesse n’avait jamais été échangée. D’un homme qui était mort trop tôt. Elle avait assisté à cette mort misérable. Tué par celle dont il avait été le plus proche, qui pouvait rêver mieux ? Il était mort donc. Et elle ne pouvait plus rien y faire. Mais cette pensée l’emprisonnait dans des cauchemars plus violents les uns que les autres. Prise la nuit par ses cauchemars, le jour par ses devoirs de mère, il ne lui semblait pas avoir été libre depuis une éternité.Les Frontières de Glace, elle avait l’impression que cela faisait des années qu’elle n’y avait pas mis les pieds. Tout ce blanc, toute cette neige l’apaisait. La reposait. Lui permettait de se changer les idées. De ne plus penser à rien. De se fondre avec le paysage. De redevenir celle qu’elle était au fond d’elle. Celle qu’elle ne cessait jamais réellement d’être. Une marchombre. Ambre. Ambre Ewil.Elle s’approcha d’un mont abrupt. D’une falaise enneigée. D’un endroit où le vide était particulièrement présent. Ce vide dont elle avait peur il y a bien longtemps de cela. Elle avait compris, grâce à Nienna, qu’il n’était pas la pour la détourner de sa route mais pour l’y emmener plus rapidement. Elle le contempla un instant. Le vent soufflait fort à cette altitude, fort mais pas aussi désordonné que l’on aurait pu le croire. Elle n’avait pris aucune affaire pour cette balade matinale, en dehors de ce que l’on pouvait prendre pour un simple bâton de bois auquel elle s’agrippait fortement. Elle passa ces poignets dans deux lanières en cuir qui y étaient accrochées, fit de même pour ces chevilles et s’élança. Cessant d’admirer le vide, elle s’y lança. Elle plongea. Du haut de la falaise, du haut d’un des monts des Frontières de Glace, elle plongea. S’élança dans le vide, dans le vent. Sans peur ni crainte. Le froid la frappa immédiatement. En chute vide, le vent ne cessait de la décoiffer, de refroidir son visage et d’y faire monter le sang. Le sol s’approchait rapidement, trop rapidement. Elle déploya ses ailes. Elle ouvrit les bras, et le bâton qui finalement ressemblait plus à un éventail géant qu’à un bâton ralenti soudainement sa chute. Elle tombait toujours mais à une vitesse bien moins importante. Elle tombait mais elle semblait désormais contrôler sa chute. Dans le vide qu’elle connaissait bien, elle inclina son engin du diable. Elle remonta ainsi légèrement, effectua une pirouette aérienne avant d’apercevoir un point noir sur le sol. Une personne. Il y avait quelqu’un en bas. A la distance où elle était il ne pouvait pas l’avoir déjà aperçue, où il devait la prendre pour un oiseau. Elle s’éloigna pour atterrir au loin, replia son engin de malheur puis s’approcha silencieusement de la silhouette qu’elle avait aperçue. Une femme, c’était une femme. Elle sortit une dague, et glissant sa lame au niveau du cou de la jeune femme, elle la menaça ainsi avant de parler :- Que fais-tu ici ?, dit-elle d’une voix froide avant de la reconnaître.Ne relâchant pas son emprise, elle changea le ton de sa voix, feignant d’être déstabilisée, guettant sa réaction :- Tu… Tu es la fille de la tente ?Il s’agissait en effet de la jeune fille qu’elle avait rencontrée au hasard parmi la masse des réfugiés, de celle qu’elle avait accueillie dans sa tente sans la connaître. Mais il n’empêchait qu’elle ne connaissait rien d’elle, qu’elle ne savait si elle représentait un danger potentiel ou non. En temps de guerre, il fallait être sur ses gardes en permanence. En temps que marchombre, elle se devait de l’être plus encore. La dague bien en main, empêchant la jeune fille de faire le moindre mouvement néfaste, elle attendit tranquillement une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Elyna Nythias



Sexe : Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 56
Age : 21
Date d'inscription : 26/09/2010

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Classe: Marchombre
Profession: Apprentie Marchombre

MessageSujet: Re: Prendre son envol (RP inachevé)   Ven 29 Avr 2011 - 20:09

Elyna marchait dans la neige depuis un certain temps maintenant. Ses pas crissaient dans la neige, mais seul ce bruit troublait le silence matinal. La jeune fille resserra son manteau en laine avant de s'arrêter un instant et de contempler les lieux. La Frontière des Glaces. C'était bien la première fois qu'elle s'aventurait de ce côté-là. A vrai dire, elle n'était jamais allée dans la Citadelle par le passé. Peut-être quand elle était très jeune avec ses parents pour une grande occasion, mais alors elle ne s'en souvenait pas. Dans tous les cas, les temps avaient bien changés depuis et il n'y avait pas autant de "chaos" à l'époque. Pas comme maintenant où les Mercenaires avaient bien failli tuer la Princesse Buhuna. Les temps de paix semblaient bien loin, plongé dans l'incertitude et la crainte.

Elyna évita la pente qui se dressait devant elle. Cette dernière ne semblait pas vraiment abrupte mais la jeune fille n'avait pas le cœur à la gravir, d'autant plus qu'elle que le chemin pouvait très bien se terminer en cul-de-sac. Elle emprunta donc le chemin adjacent à celle-ci, le vent soufflant doucement, mais sans force. Le ciel était bleu et les paysages maculés de blancs donnaient un aspect plutôt féérique aux environs. Elyna apprécia le calme des lieux, tellement en contraste avec le camp des réfugiés.

La jeune fille avait plutôt mené une vie tranquille jusque-là. Rien n'avait vraiment bousculé son existence. Son but d'il y a quelques jours étaient de rejoindre le camp des réfugiés où elle serait relativement à l'abri. Un tant soit peu en tout cas. Mais maintenant qu'elle y était arrivée, elle n'avait plus d'objectifs à remplir. C'était principalement pour cela qu'Elyna avait voulu aller dans un lieu comme les Frontières des Glaces. Bouger, sortir, mais ne pas rester les bras ballants dans le camp où des tas de gens habitaient les uns à côtés des autres. Elle avait voulu prendre l'airet ses pas l'avaient conduits ici.

Plongée dans ses pensées, Elyna n'entendit pas la jeune femme arriver. Elle n'eut le temps de rien faire qu'elle se retrouva immobilisée, une dague sous la gorge. Le geste était sûr et la voix froide assura à la jeune fille que celle qui la menacait n'hésiterait pas une seconde à se défendre.


- Que fais-tu ici ?

Elyna n'eut pas le temps de répondre que déjà, la jeune femme reprenait la parole, mais d'une plus hésitante voix hésitante.

- Tu… Tu es la fille de la tente ?

La jeune fille fut tout d'un coup rassurée que celle qui la tenait "prisonnière" soit Ambre. La jeune fille ne la connaissait pas, mais un moment, elle avait cru tombé sur quelqu'un de bien plus pire. Même si dans un sens elle ne pouvait rien affirmer sur la jeune femme, en plus qu'elles ne s'était absolument pas parlées. Mais au moins, elles s'étaient déjà croisées. Restait toutefois à être convaincante, parce qu'en attendant la dague affutée de son ainée était toujours sous sa gorge.

La jeune fille déglutit avant de prendre la parole, tâchant de ne surtout pas bouger.


- Oui, je m'appelle Elyna. Je ne savais pas que vous étiez là. Je me… promenais ici.. pour être un peu en dehors du camp et être un peu de calme.

L'Alvarienne espéra que sa réponse satisferait Ambre, assez du moins pour la relâcher de son emprise. Elle avait hésité sur le mot "promener", mais c'était la vérité, même si ca lui semblait assez… spécial de sortir ça par ces temps qui couraient. Entre autre, vu sa situation précaire, Elyna était plutôt hésité sur les mots qu'elle devait choisir. Elle avait été sincère, maintenant, elle ne pouvait rien faire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Ewil



Sexe : Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Chien
Nombre de messages : 482
Age : 22
Date d'inscription : 04/08/2007

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Classe: Marchombre
Profession: Barde, mercenaire

MessageSujet: Re: Prendre son envol (RP inachevé)   Sam 3 Sep 2011 - 15:31

    Un instant. Un silence. Un instant durant, la marchombre ne répondit pas aux paroles de la jeune fille. N’agit pas, ne bougea pas. Elle laissa le silence planer. Un doute s’infiltrait dans son esprit, elle le chassa vite. Elle recula pour mieux jauger l’adolescente du regard. Une sensation identique à celle qui l’avait traversée au camp des réfugiés la prit à la gorge. Décidément, cette jeune fille lui rappelait curieusement quelqu’un. Pourtant, elle ne ressemblait à personne de sa connaissance. Mais il y avait quelque chose en elle, un sentiment, une envie, un petit quelque chose qu’elle n’arrivait pas à définir qui faisait écho en son être.

    De prime abord elle n’avait rien de particulier. Une démarche plus souple que bien des paysans, mais moins que la jeune femme. Des cheveux sombres, longs et lisses. Une tenue habituelle, facile à porter et qui privilégiait le côté pratique à la beauté des robes qui ployaient sous le poids des ornements. Des yeux verts, verts émeraude, plutôt joli, pas très courant mais pas si rares qu’on pouvait le croire. Et au fond de ses yeux, enfoui tout au fond de son regard, un soupçon d’anxiété, légèrement rassuré sans doute par le fait que la jeune femme qui la menaçait l’avait déjà croisée et lui avait proposée de partager sa chambre.

    Ambre pouvait lire en elle comme en un livre ouvert, elle ne connaissait pas son passé, elle ne connaissait pas son histoire, elle ignorait tout de ce qu’elle avait vécu, de pourquoi elle avait rejoint le camp des réfugiés, de ce qu’elle faisait réellement ici, à cette heure, dans le froid des paysages montagnards. Elle ne savait rien d’elle, de ce qui faisait la Elyna d’avant puisque c’était ainsi qu’elle disait se nommer. Mais de toute évidence, elle n’avait rien à craindre d’elle, elle était trop hésitante pour cela.

    Arrivée à cette conclusion la marchombre cessa de la menacer de sa lame et rangea cette dernière dans son fourreau. Elle avait toujours une vingtaine de moyen de se défendre, et une lame cachée dans sa manche attendait tranquillement qu’elle la sorte si un danger se profilait. Elle contourna la jeune femme pour lui faire face, ne cherchant pas à masquer la souplesse de son pas vu que de toute façon elle avait déjà été témoin de sa faculté de se déplacer sans bruit. Elle recomposa le masque de son visage, affichant un air mi-surpris, mi-enjoué et pris la parole.

    - Tu ne devrais pas te balader toute seule ici par les temps qui courent. Tu risquerais de tomber sur bien plus dangereux que moi. Mais puisque c’est fait, que dirais-tu de te balader un peu en ma compagnie ? Que l’on puisse faire dignement connaissance ?

    N’attendant pas la réponse de la brunette, elle se retourna et commença à marcher, se replongeant superficiellement dans ses pensées, tentant de découvrir quel était ce petit chose qui la perturbait, qui lui rappelait quelque chose chez elle. Ce n’était pas une marchombre, pas même une apprentie, que ce soit du côté du chaos ou de l’harmonie. Elle avait tout de la jeune fille normale que l’on croise à chaque coin de rue, de la paysanne travailleuse. Mais… Elle n’y pouvait rien, il y avait quelque chose d’anormal, non pas d’anormal, d’étrange, de peu commun en elle, qui lui rappelait une chose qu’elle n’arrivait pas à définir. Cessant ce petit jeu-là, elle se tourna légèrement, observant la jeune fille qui marchait à ses côtés et montrant ainsi qu’elle n’était pas perdue dans ses pensées.Et puis elle commença à parler, d'un ton doux, comme une demande à laquelle on n'était pas obligé de répondre.

    - Dis-moi qui tu es. Parle-moi de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Elyna Nythias



Sexe : Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 56
Age : 21
Date d'inscription : 26/09/2010

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Classe: Marchombre
Profession: Apprentie Marchombre

MessageSujet: Re: Prendre son envol (RP inachevé)   Mar 6 Sep 2011 - 22:13

Elyna était restée immobile jusqu'à ce qu'Ambre retire finalement sa lame. La jeune fille respira dès lors plus librement. Le coup avait été rapide et précis, sans doute même qu'il aurait été mortel si son ainée avait terminé son geste. L'adolescente pouvait désormais être sûre que la jeune femme savait se défendre, et pas qu'un peu, même si elle ne lui avait montré qu'une seule attaque. L'alvarienne regarda ensuite Ambre se placer face à elle. Sa démarche fluide était la raison pour laquelle elle ne l'avait pas entendue. Elle ne comptait pas l'attaquer de toute façon : cela signerait plutôt son arrêt de mort. Elyna regarda sans broncher le visage d'Ambre jusqu'à ce que celle-ci parle.

- Tu ne devrais pas te balader toute seule ici par les temps qui courent. Tu risquerais de tomber sur bien plus dangereux que moi. Mais puisque c’est fait, que dirais-tu de te balader un peu en ma compagnie ? Que l’on puisse faire dignement connaissance ?

La jeune fille hocha la tête mais Ambre était déjà partie. L'adolescente la rejoignit en deux trois foulées et elles finirent par marcher côte à côte. Elyna se mit alors à l'observer. L'autre jour, lorsqu'elle s'était rencontrée la première fois, elles n'avaient échangé que quelques mots tout au plus. L'alvarienne était d'ailleurs toujours surprise qu'Ambre lui ait permis de dormir dans sa tente, alors qu'elles ne s'étaient jamais croisées. C'était peut-être une décision subite, mais la jeune fille ne pouvait lui en être que reconnaissance. Par contre, elle n'avait pas vraiment abordé la conversation avec son aînée. A vrai dire, elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de le faire. Ambre était habillée du façon totalement différente que le jour de son arrivée. Elle avait laissé sa robe noire pour des vêtements plus appropriés ce qui étaient plutôt compréhensibles vu le lieu où elles étaient.

- Dis-moi qui tu es. Parle-moi de toi.

Elyna réfléchit quelques secondes par où commencer avant de prendre la parole.

- J'ai habité dans un village sans histoire. J'ai aussi un petit frère, mais je ne connais pas d'autres membres de ma famille. J'ai rapidement aidé ma famille pour toutes sortes de corvées mais l'endroit que je préférais était encore la forêt où je pouvais m'évader quelques heures. J'ai finalement quitté la maison familiale pour arriver au camp des réfugiés. Je ne sais pas ce que je vais faire à présent.

La jeune fille s'arrêta. Elle avait un peu tout résumé, peut-être un peu trop si l'on prenait en compte qu'elle parlait à une inconnue. Mais au point où elle en était, ce n'était guère important. Elyna resta silencieuse un instant avant de relancer la conversation.

- Comment avez-vous fait pour réagir si rapidement ? Même dans la neige, on entend relativement les pas des autres personnes autour de nous.

Sa question était anodine mais Ambre avait le choix de ne pas répondre. D'ailleurs, l'adolescente ne connaissait pas son passé et si c'était quelque chose que la jeune femme voulait garder pour elle, elle en aurait tout les droits. Elyna se résolut toutefois à attendre, quitte à ce qu'Ambre dévie sur un autre sujet…
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Ewil



Sexe : Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Chien
Nombre de messages : 482
Age : 22
Date d'inscription : 04/08/2007

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Classe: Marchombre
Profession: Barde, mercenaire

MessageSujet: Re: Prendre son envol (RP inachevé)   Dim 13 Mai 2012 - 11:20

    [Désolée du temps de réponse, j'avais écrit le début y a trèèèèès longtemps, puis je le retrouvais plus, tout ça, tout ça... Fin voilà, j'espère que mon post te plaira =)]

    Elle la suivait. Silencieusement elle avait répondu à son invitation. Ambre la sentait. Avant de la voir, avant de l'entendre. Elle la sentait. Tous ses sens l'avertissaient de sa présence. Ses dons marchombre la prévenaient aussi clairement que si elle tenait un panneau clignotant "Je suis là" en braillant une chanson populaire seule au milieu d'un désert de neige. Et elle commença à répondre à son invitation. A sa demande amicale. Elle commença à parler. D’un sujet que les gens normaux apprécient particulièrement, narcissiques qu’ils sont. D’eux-mêmes.

    Ainsi Ambre ne s'était pas trompée. La jeune fille avait eu une enfance tranquille, travailleuse, docile, sans histoire. Elle avait eu une enfance de petite paysanne. Qu'est-ce qui pouvait l'avoir poussée à quitter sa famille, ainsi, d'un coup ? Une réponse et une question. Qui ne l'avançait pas le moins du monde sur l'origine de ce quelque chose de familier. Ce n'était pas son enfance. La jeune marchombre avait vécu une enfance à l'opposée même. Elle ne connaissait plus personne à qui elle était liée par le même sang. L'esprit, l'ambiance familiale lui était totalement étrangère. Elle en avait eu un aperçu fugace avec Mila et Fahlen quelques années auparavant, dans une autre vie. Elle n'avait pas eu à quitter sa famille, c'était sa famille qui l'avait quittée. Elle n'avait pas eu à choisir.

    Et sans qu'elle ne l'ait prévu, Elyna recommença à parler. Elle la questionna. Ambre eu un imperceptible mouvement de surprise, de recul. Elle se reprit aussitôt avant que la jeune fille ne puisse s'en rendre compte. Elle se plongea un court instant dans ses pensées. Se morigéna intérieurement. Jamais elle n'aurait imaginé qu'une jeune fille lui pose cette question. Ainsi. Comme ça. Dans ces conditions-là. Elle n'avait pas prévu cette possibilité qui lui semblait désormais évidente. Elle avait fait une erreur, elle avait une faille dans sa carapace, et elle ne savait que trop bien à quel point un bête oubli de ce genre pouvait s'avérer fatal.

    Et un déclic se fit.

    Un déclic se fit et elle comprit d'un coup ce qui lui était jusque-là inaccessible. Cela lui paraissait désormais tellement évident. Elle aurait dû y penser avant. Ne même pas se poser la question. Mais l'erreur, l'idiotie, la bêtise était faite. Elle ne pouvait pas remonter le temps. Aussi douée soit-elle, ses dons marchombre ne lui laissaient pas cette possibilité. Aussi maître d'elle-même et calme soit-elle, la mort d'Akio avait dû la toucher plus qu'elle ne le pensait. Ses pensées en étaient embrumées, ennuagées. Et par conséquent son esprit d'analyse s'en trouvait endommagé, ralenti.

    Son enfance, son histoire n’était faite que de morts. Hormis Nienna, cette rencontre fut un déclic pour elle. Cette rencontre changea tout ce qui semblait déjà tracé d’avance. D’autres morts avaient parcouru sa vie depuis ce moment, mais elle avait désormais des liens avec des vivants. D’une certaine manière Nienna l’avait sauvé. D’une autre, elle n’avait fait que lui montrer qui elle était vraiment, au fond d’elle-même. Elle n’avait fait que l’aider à devenir celle qu’elle était déjà au fond d’elle mais qu’elle ne voyait pas, dont elle ne connaissait même pas l’existence. Quelques secondes auparavant Ambre aurait bien aimé que Nienna soit là pour l’aider à y voir plus clair. Désormais, elle savait que c’était inutile. Elle savait ce qu’elle avait à faire.

    La jeune femme se rappela soudain de comment elle était devenue apprentie, puis marchombre. Comment Nienna l’avait prise sous son aile. Et elle sut que c’était son tour. Elle s’arrêta soudainement, se retourna vers la jeune fille, vers son passé et son futur. Elle aurait pu lui poser la même question que son maître lui avait posé, quelques années auparavant, elle aurait pu utiliser ces quelques mots sur le vide qu’elle lui avait glissé non loin de l’endroit où elles se trouvaient actuellement, elle aurait pu se servir des mots que Nienna avait utilisé pour elle. Mais ça n’aurais pas été correct. Elyna était une personne unique, et elle se devait de lui dire ce qu’elle n’avait jamais dit à personne.


    - Crois-tu que le vent est un ennemi ? Serais-tu capable d’en faire ton ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prendre son envol (RP inachevé)   Aujourd'hui à 9:43

Revenir en haut Aller en bas
 

Prendre son envol (RP inachevé)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grady Tyler, l'Oiseau qui ne pouvait pas prendre son envol.
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» Nuage de Colombe - J"ai besoin de liens et de rps pour prendre mon envol
» Et le Phoenix grandit, grandit, grandit... Avant de déplier ses ailes et prendre son envol. || Waki
» Laissez-moi vous émerveiller et prendre mon envol [Reynachou]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches :: Les Marches Frontalières :: Les Frontières de Glace-