AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches

Une adaptation en jeu de rôle de la Quête d'Ewilan de Pierre Bottero
 

Partagez | .
 

 Un bruit... (RP inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toupilipp

avatar


Sexe : Masculin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 230
Age : 21
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Classe:
Profession:

MessageSujet: Un bruit... (RP inachevé)   Dim 30 Nov 2008 - 11:44

Cela faisait deux mois que Toupilipp avait quitté Rhous à Al-Vor. Il se rappelait parfaitement leur discution avant son départ. Il lui avait annoncé qu'il entreprendrait une virée en Gwendalavir, dans les contrées oubliées, qui le ménerait surement jusqu'au Septentrion des Géants. Rhous s'était affolé puis avait tenté de dissuadé le Petit. Rien à faire. Aussi têtu qu'une mûle, si ce n'est plus. Le thül lui avait quand même offert un chuchoteur, afin de le contacter en cas de besoin.C'est en regardant Snuff, le chuchoteur, que Toup se remémora cet échange et qu'il se rendit compte à quel point Rhous lui manquait.
Ombreuse méritait bien son nom. De l'ombre. Partout. Les énormes feuillages des arbres noirs bloquaient les rayons du soleil. R hous l'avait averti au niveau de la faune d'Ombreuse. Des ours élastiques. Des tigres. Et peut-être un brûleur. Il devait rester sur ses gardes. À tout instant. Il perçut un bruit derrière lui. Un craquement de branche. Un chuintement. Toup dégaina et se retourna...
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Lissald

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Chèvre
Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Un bruit... (RP inachevé)   Dim 30 Nov 2008 - 18:41

Eleanora n'avait aucune mission en ces temps-là. Alors elle voyageait, traversant Gwendalavir de long en large. Pourtant quelques riches hommes et femmes l'avaient approchée pour lui demander son aide afin de dépouiller leurs ennemis, concurrents, rivaux ou juste les gens qui les dérangeaient.
Mais la jeune voleuse avait laissé ses abrutis sur leur faim, sans réponse. La liberté était sa conviction première, et elle avait eu envie de partir explorer le monde pendant quelques semaines. Peut-être à un moment débarquerait elle en pleine lui chez l'un de ses potentiels "employeurs" pour leur demander la somme qu'elle remporterait si elle faisait ce pour quoi ils l'avaient contactée. Ensuite, elle irait s'amuser à forcer les ridicules serrures des victimes et de les dépouiller entièrement. La routine, mais ça l'amusait.
Pour l'instant, elle était dans la forêt Ombreuse, une forêt sauvage, dangereuse, mystérieuse et sombre... Quoi de mieux pour se distraire que de traverser un tel endroit, de se battre contre des créatures affamées et puissantes, de grimper aux arbres inhospitaliers et immenses de ce lieu?
Cela lui plaisait bien, une sorte de nouveau défi à relever. Cela faisait presque une semaine qu'elle était ici. Au passage, elle dépouillait les imbéciles qui passaient par là, les effrayant un peu en leur révélant que c'était bien elle la voleuse la plus recherchée de ce monde. Elle s'amusait bien, ces gens étaient pour la plupart incapables de se défendre férocement, incapables de la mettre en danger...
Eleanora se trouvait alors dans un arbre, observant des oiseaux dans leur nid un peu plus loin. Elle pensait à sa famille. Soudain, un bruit attira son attention en dessous d'elle. Elle regarda sur le sol. Un être minuscule marchait, apparemment sur ses gardes. Un sourire s'afficha sur son beau visage et elle se laissa tomber, attrapant une branche quelques mètres un peu plus bas, puis se lâchant à nouveau pour atterrir sans bruit sur le sol. La voleuse prit une flèche et banda son arc, pointé vers l'être. Elle le reconnut, en tout cas sa race, c'était un petit.
Avec rictus, elle écrasa une branche et observa sa réaction. Comme prévu, il se retourna, dégainant une arme, prêt à se battre s'il le fallait.
Le menaçant avec son arc, elle rit et le prévint:


-Tututut petit, un geste et tu es mort, c'est clair?
Revenir en haut Aller en bas
http://radagan.forumactif.org/
Toupilipp

avatar


Sexe : Masculin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 230
Age : 21
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Classe:
Profession:

MessageSujet: [Un bruit...] Toupilipp et libre   Dim 30 Nov 2008 - 19:31


Une femme se tenait devant lui, arc bandé, prête à tirer. Elle arborait un visage dur encadré par des cheveux noirs qui se confondaient dans l'obscurité des lieux. Toupilipp déglutit difficilement. Cela aurait très bien pu être un tigre. Il n'empèche la femme représentait quand même un danger important. Comment allait-il s'en tirer ? Tenter de combattre serait ridicule. Il finirait transpercer en moins de deux. Jeter un sort pour partir ? Où ? Non. Toup rassembla son calme et opta pour la diplomatie.

-Qui es-tu, étrangère et que me veux-tu ? Et arrête de me pointer avec cet arc je ne te ferais rien.


Il est inutile de répéter la phrase que viens de prononcer l'autre personnage. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Lissald

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Chèvre
Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Un bruit... (RP inachevé)   Dim 30 Nov 2008 - 19:45

Eleanora éclata de rire. Un rire glacial mais sincère. Pour qui la prenait-il? Sans doute ne lui ferait il rien, elle ne voyait pas comment il pourrait la mettre en danger. Dans son esprit, ce qui est petit, fût il rusé ou armé d'un quelconque pouvoir dangereux ou d'une arme est inoffensif. Elle n'avait pas le moins du monde peur du petit. Elle tira un peu plus sur sa flèche, son arc était extrêmement tendu. Certains auraient déjà lâché, tenir une telle pression réclamait une certaine force et maîtrise que la jeune voleuse avait très bien acquis chez les marchombres.

-N'essaie pas de discuter, je suis sûre que tu possèdes des choses interressantes ou précieuses, n'est-ce pas? Quand à qui je suis, je pense qu'il ne vaut mieux pas que je te le dises si tu ne veux pas faire pipi dans ton beau pantalon. Allez, vide tes poches sinon je le ferai moi-même quand tu ne seras plus de ce monde.


Eleanora éclata à nouveau d'un rire narquois. Elle adorait malmener ses "proies", se moquer. Elle se sentait un peu plus supérieure déjà quand elle réussissait à désorienter des gens. Oui, elle était odieuse et hautaine, mais uniquement avec les inconnus. Elle attendit la réaction du petit qui ne tarda pas. Elle ingorait si il opposerait une quelconque résistance, ce qui lui aurait semblé bien stupide.
Revenir en haut Aller en bas
http://radagan.forumactif.org/
Toupilipp

avatar


Sexe : Masculin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 230
Age : 21
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Classe:
Profession:

MessageSujet: [Un bruit...] Toupilipp et libre   Lun 1 Déc 2008 - 20:01

Une voleuse. Il aurait d'en apercevoir plus tôt. Il en avait rencontrés et combattus plusieurs avec Rhous lors de leurs caravanes. Mais la plupart étaient en bandes mal organisées et la plupart d'entre eux ne savait pas tenir une arme. Cette voleuse-ci était différente. Plus assurée. Plus déterminée. Plus dangereuse. Elle était seule mais lui aussi. Elle n'en était pas moin dangereuse. Ses mouvements et son assurance faisaient penser à un marchombres mais Rhous lui avait dit qu'ils étaient une guilde très organisée et ils n'étaient pas des voleurs.
La situation était dramatique. Elle le pointait de sa flêche, son arc tendu au maximum. Toup s'étonnait qu'elle n'ait pas encore laché. Mais Toupilipp se souvint soudain de sa nature de Petit. Il était né dans une forêt et se trouvait en ce moment dans une forêt. Il se ramassa, sauta et agrippa une branche au vol sur laquelle il se issa. Un geste fluide, parfait, un geste qu'il avait mit des années à aiguiser pour le rendre sans faille. La voleuse avait décoché son trait qui s'était planté dans l'arbre à dix centimètres de lui.

*Vite, le sort de sort de la douleur intérieure qui fait mal dedans !*

Toupilipp tendit ses mains. Il prononça une inquentation et ses mains dégagèrent un halo de lumière rouge ainsi que le corps de la voleuse qui se tordait de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Lissald

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Chèvre
Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Un bruit... (RP inachevé)   Lun 1 Déc 2008 - 23:45

(Hj: évite de manipuler les autres persos s'il te plaît.Smile )

Eleanora était sûre d'elle et se voyait déjà avec le petit tremblant à ses pieds. Elle savait que certains d'entre eux manipulaient une certaine magie assez puissante lorsqu'ils se trouvaient en forêt mais elle n'était pas inquiète, sûre de sa supériorité. Cette fois, cela lui joua des tours plutôt que de l'avantager. Le petit se ramassa sur lui-même et, surprenant la voleuse, sauta. Un réflexe extrêmement meurtrier et précis, elle tira. La flèche était bien ajustée. Eleanora ne ratait jamais sa cible, et surtout pas d'aussi près. La flèche frôla le ventre du petit et alla se planter dans un arbre plus loin. Son agilité et sa rapidité avait surprit la jeune fille.
Elle avait raté son coup. La flèche n'avait pas tué l'insecte.
Eleanora jura, vexée. Elle avait suivi le petit imbécile qui s'était réfugié dans l'arbre et qui gesticulait comme si sa vie en dépendait. Quelque chose n'allait pas, elle le sentait. Peut-être ce parasite était un peu plus robuste qu'il n'y paraîssait?...
Une étrange atmosphère entoura alors la jeune fille, qui se para. Un sort, c'était un sort que l'autre lui lançait. Ah, et ce ne serait pas un sort amical, il chercherait à lui faire du mal. Elle se prépara à recevoir de la douleur, et saisit deux de ses dagues, une dans chaque main. Ce petit impotent n'allait pas lui échapper, elle qui narguait la police impériale depuis si longtemps et qui était crainte de tous les riches pourtant bien gardés, et des moins riches aussi d'ailleurs. Eleanora n'était pas connue pour sa douceur et sa compassion, loin de là...
La douleur fusa dans son abdomen. Maudite magie. Pourquoi donc Merlin a t'il existé pour faire naître des choses pareilles? Elle se recrocvilla une seconde et, subitement, fit jaillir les dagues qui fusèrent à une vitesse extrême vers le parasite. Elle ne voulait pas le tuer. Pas encore. Elle comptait s'amuser un peu avec avant et avait visé le chapeau du petit. La première dague se planta dans le chapeau qui s'encastra dans le tronc. La deuxième frôla l'oreille de l'être minuscule et se planta à côté de sa soeur.
Se reprenant, sentant la douleur partir peu à peu, elle déclara, d'une voix forte, et un peu essouflée:


-Alors, fini de jouer petit. Tu m'a provoquée, tu vas me sentir. A moins que tu aie quelque chose à me proposer pour sauver ta misérable vie. Ce n'est pas en me faisant mal à petites doses que tu vas m'achever. J'en ai vu de bien pires que toi, et peut-être plus terribles que tu n'en as jamais vu dans ta vie pitoyable!
Revenir en haut Aller en bas
http://radagan.forumactif.org/
Toupilipp

avatar


Sexe : Masculin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 230
Age : 21
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Classe:
Profession:

MessageSujet: [Un bruit...] Toupilipp et libre   Mar 2 Déc 2008 - 17:50

[HJ : Désolé, je ferais plus attention:oops:]

Toupilipp regardait de ses yeux baignés de larmes son chapeau troué d'une dague, planté dans un arbre. Son chapeau. Sa dignité. Ce qui faisait de lui un Petit. Il pensa au temps qu'il avait mis pour tisser ce chapeau, feuille par feuille. Des feuilles qu'il avait choisi pour leur beauté. Son chapeau. La haine l'envahit. Une haine qui emprisonna son âme, dirigea son corps, commanda ses gestes. Ses larmes devinrent le reflet de sa colère. Il serra ses dents
, un rictus effrayant déchira son visage. La jeune femme se tenait en bas, attendait. Elle n'allait pas s'en tirer aussi facilement. Il était Toupilipp, un Petit qui avait eu le courage de quitter sa famille, de quitter ses amis, le courage de partir seul, le courage de parcourir Gwendalavir, le courage qui faisait de lui un Petit exeptionnel. Son corps bouillonna. Il tendit les mains vers la voleuse, Snuff couinna. Il ne l'entendit pas. Il se concentra sur sa proie, la vie déjà morte, son corps gisant au pied de l'arbre. Le chuchoteur s'approcha de son oreille. Les mains du Petit commencèrent à luire. La voie de Toup retentit.

-NON !!!

Toup ratta son sort, abasourdi.

-Qui a crié ?



Je viens de me rendre compte que tu as un chuchotteur (ce détail m'avait échappé quand j'ai lu le premier message du RP). Je pense que tu pourrais le signaler dans la partie histoire et situation sociale de ta fiche de présentation, afin que si jamais tu croises des dessinateurs, ils n'oublient pas ce détail. Wink
Sinon je n'ai pas trop compris la fin de ton message. C'est Toup qui crie "non" ?


[HJ : Oui, je pensait l'intégrer à l'histoire de Toup, et en profiter pour la réécrire en mieux... En fait, ce chuchotteur serait la conscience de Toup, il a la même voix que lui. C'est le chuchotteur qui crie non ! (Oui, c'est compliqué :grandsou: )]
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Lissald

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Chèvre
Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Un bruit... (RP inachevé)   Jeu 8 Jan 2009 - 15:24

Eleanora attendit la réaction du petit avec le sourire qu'elle arborait lorsqu'elle était sûre de sa victoire. Après tout, ce n'était qu'un petit, rien d'inquiétant. Il allait se prosterner à ses pieds, lui demandant de l'épargner, ce qu'elle ferait en échange de ses richesses. Et elle repartirait, comme s'il ne s'était rien passé, oubliant très vite cet être faible qu'elle avait dépouillé, comme des centaines d'autres avant lui.
Seuleument voilà, il n'en fut rien. Le petit n'était pas effrayé, même s'il venait de frôler la mort. Non, il regardait son chapeau planté dans l'arbre, pétrifié d'horreur, de tristesse. Eleanora crut même voir des larmes dans ses yeux. Elle ne comprit pas pourquoi il était si affecté. Après tout, ce n'était qu'un vulgaire chapeau, troué à présent. La jeune voleuse eut envie de lancer une nouvelle réplique cinglante au petit qui lui faisait légèrement pitié à présent, mais elle se retint en voyant son expression lorsqu'il se retourna. Une expression meurtrière, effrayante, qu'elle avait déjà vue...


.:. Flashback .:.

La jeune apprentie marchombre se battait vaillemment, entourée de trois hommes bien armés, musclés, grands, sentant fortement l'alcool et la saleté, la sueur, le sang. Des brutes, simplement. Des armoires qui étaient trop bêtes et bourrines pour réussir dans l'armée.
Eleanora avait pour objectif de s'en débarasser. Tous les tuer, avec comme arme un dague de mauvaise qualité. Son maître sans pitié le lui avait ordonné, et c'était comme tout ce qu'il disait: indiscutable. Elle n'avait donc pas discuté et s'était executée. Malgré sa confiance en elle et en ses capacités, elle n'était pas sûre de sortir indemne du combat à ce stade précoce de sa formation.
Son maître l'observait, en silence, caché dans un coin de mur dans l'impasse où ils se trouvaient, analysant chaque mouvement de son apprentie, leurs qualités, leurs défauts. Ce n'était qu'un jeune maître, sans expérience et trop sûr de lui, sûr qu'il était le meilleur et donc qu'Eleanora l'était aussi. Trop sûr, pas assez réaliste. Il n'aurait jamais pu penser qu'elle risquait la mort.
La mort qui justement approchait lentement d'Eleanora. Après dix minutes de combat gérées parfaitement par l'apprentie, un des trois hommes était mort, un autre gravement blessé mais toujours potentiellement dangereux. La jeune fille évita souplement un puissant coup de hache qui éventra une poubelle et fit un croche patte à l'homme bléssé qui s'étala à terre. Evitant de justesse un coup de poing du dernier ennemi debout, elle enfonça sa dague miteuse jusqu'à la garde dans le torse du blessé qui râla et dont du sang coula de la bouche. Elle sentit un mouvement brusque dérrière elle et se coucha prestement sur le cadavre chaud. Elle entendit le siflement caractérisqtique de la hache qui s'abbat et sentit un déchirure au niveau de son dos. Elle tenta de retenir un cri de douleur qui s'échappa tout de même de sa bouche. Un liquide chaud se répandit dans son dos. Eleanora voulut se relever, luttant contre la douleur. Elle savait que la hache de la brute ne l'avait qu'éraflée mais c'était suffisant pour lui procurer un handicap sensible. Elle ressorti sa dague du corps du mort sauf qu'elle se cassa, laissant une grosse partie de la lame dérrière elle. Cela mit fin aux espoirs de la jeune fille qui regarda l'homme lever sa hache, ses forces vidées, son dos lui faisant horriblement mal... Elle regarda son maître qui ne bougea pas et ne semblait pas avoir cette envie. Puis son regard se posa sur le visage de l'homme, un expression horrifiante, meurtrière, cruelle...


.:. Fin du Flashback .:.


Secouée par ce souvenir, Eleanora n'avait pas fait un geste, dit un mot tandis que le petit préparait un sort qui semblait cruel d'après son expression.

"-Non!
-Qui à crié?"


Eleanora sursauta, revenant sur terre. Elle regarda le petit d'un air interrogateur.

-Qui a crié? Mais enfin, c'est toi!

Etait-il fou? Ou était-ce un effet de son sortilège? En tout cas la jeune voleuse n'avait plus aucune envie agressive envers le petit, comme fatiguée par le souvenir qui l'avait frappée. Elle se remit en tête ses objectifs principaux qui n'ataient certainement pas de dépouiller ou de tuer toutes les personnes qu'elle rencontrait. Enfin, si, puisqu'elle avait besoin d'argent. Mais, et elle ne savait pourquoi, elle n'avait plus envie de s'occuper du petit. Après tout, même si les petits n'étaient pas réputés pour cela, il avait du courage, et pas qu'un peu. Il ne se laissait pas faire et semblait, après essayage, assez puissant.

-Bon, je suppose que tu n'a pas l'intention de me donner tes objets de valeur? Sinon, à part ça, où est-ce que tu vas? Je suis plutôt solitaire mais un peu de compagnie ne fait jamais de mal... A moins que tu m'en veuille vraiment à mort pour ton chapeau...
Revenir en haut Aller en bas
http://radagan.forumactif.org/
Toupilipp

avatar


Sexe : Masculin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Nombre de messages : 230
Age : 21
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Classe:
Profession:

MessageSujet: [Un bruit...] Toupilipp et libre   Jeu 8 Jan 2009 - 18:17

Toupilipp ne lança pas son sort, trop perturbé par ce qui venait de se passer. Quelqu'un avait crié, il en était sûr. Mais le plus étrange était que ce quelqu'un avait la même voix que lui. Exactement la même. Il tourna un regard plein de question vers Snuff qui affichait un air réjouit. C'était lui qui avait crié. Il était le seul qui avait la même voix que lui. Toutes ces péripéties lui avait fait oublier la voleuse, qui, elle non plus, n'avait pas bougé. Toute agressivité semblait avoir quitté son visage. Au contraire, elle semblait le respecter, et Toup' ne put s'empêcher de bomber le torse.

-Bon, je suppose que tu n'a pas
l'intention de me donner tes objets de valeur? Sinon, à part ça, où
est-ce que tu vas? Je suis plutôt solitaire mais un peu de compagnie ne
fait jamais de mal... A moins que tu m'en veuille vraiment à mort pour
ton chapeau...


Un énorme sourire illumina son visage et ses yeux pétillèrent. L'amitié, la denrée qui lui tenait le plus à cœur avec l'aventure, ce qu'il cherchait pendant ses nombreux voyages à travers Gwendalavir. Comment lui refuser de l'accompagner ? Lui aussi était solitaire et une amie à ses côtés lui ferait le plus grand bien. Il arracha son chapeau de la flêche qui le clouait à l'arbre, et s'en coifa, recouvrant la moitié de sa dignité de Petit. Il suta de la branche sur laquelle il était perché et réaterrit souplement devant la jeune femme.

-Mon chemin sera le tien, celui de l'aventure et de l'amitié. Et ne t'inquiète pas, un chapeau de plus en moins, quelque soit ce chapeau, ne vaudrait pas le meurtre d'une amie, même si pour nous, Petit, il représente toute notre dignité. Un Petit sans chapeau, c'est comme toi sans tes poignards. Alors où allons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bruit... (RP inachevé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bruit... (RP inachevé)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tuer sans faire de bruit, facile non ? (PV Alya Sai)
» Huit personnes dans une maison hantée, ça va pas être la jo... AAAAAAH ! C'ETAIT QUOI CE BRUIT ?!
» Le silm sans les contes inachevés
» Le bruit du chat - Astuce
» Bonjour, je voudrais pouvoir tuer sans faire de bruit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches :: La Forêt Ombreuse-