AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches

Une adaptation en jeu de rôle de la Quête d'Ewilan de Pierre Bottero
 

Partagez | .
 

 Une aube rougeoyante (RP inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Jeu 26 Juin 2008 - 19:17

Rappel du premier message :

Fâ se leva, morose. Il s'habilla à la hâte et terminait de boutonner sa chemise dehors. Il enfila son immense manteau de cuir et se vêtit de son sabre. Il s'ébouriffa, encore endormi, les cheveux et s'avança vers la taverne la plus proche. Il se faufila entre les ruelles inquiétantes et arriva à un petit bar. Là, il s'assit dans un coin, près de l'âtre. Personne, ni même le barman, ne l'avait aperçu. Il s'assit sur la chaise, négligé et insolent. Il observa la salle très furtivement mais son beau regard bleu se fixa une mirco seconde de plus sur une silhouette. Il crut apercevoir un ange. Sa chevelure blonde tombait comme une cascade dans son magnifique dos. Il n'y prêta plus attention. Mais il savait qu'elle était la seule à l'avoir remarqué. Il eut un vague sourire. La journée ne manquerait pas de piquant...
Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/

AuteurMessage
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Mer 3 Sep 2008 - 2:51

A l'aube rougeoyante ( Wink ), Fâ fut matinal. Il prépara à manger pour eux deux rapidement et, après avoir empoigné son sabre, partit se promener. Il avait besoin d'air, il avait besoin de tranquillité. Sans quoi, jamais il ne pourrait continuer sereinement. Après quelques heures, il trouva un parfait point culminant et y médita encore fort longtemps. Il revint en début d'après-midi, alors que sa compagne semblait impatiente et dépitée. Elle le gronda du regard, mais inclina la tête en signe d'excuse et plia le bivouac avec elle. Depuis son retour, ils n'avaient pas échangés un seul mot. Ils marchèrent longtemps ainsi, jusqu'à ce qu'ils soient arrêtés par des bandits. Les pitoyables gredins brandissaient leurs immenses armes, certains de les dissuader de toute tentatives de rebellions. En vain. D'un regard complice, les deux jeunes gens abandonnèrent leurs sacs et à peine eurent-ils dégainés leurs armes et effectuer quelques attaques que les hors-la-loi furent mis à bas. Ils rengainèrent, las de ces stupides gens.
Cependant, lorsqu'ils remarquèrent qu'ils avaient relâchés leurs attention un instant, ils aperçurent que ces brigands n'étaient que appâts, et qu'ils étaient les proies d'une fourbe embuscade. Des Mercenaires sortaient de toutes parts et les encerclaient dangereusement. Ils n'étaient pas de tailles à en affronter autant. Du moins, pas pour le moment...
Un des mercenaires, un Mentaï, s'avança jusqu'à eux, ordonna qu'on les menotte et qu'on les désarme et leurs adressa:

"-Me voilà ravi. J'ai devant moi les deux larves qui se croyaient capables de résister au courroux du Chaos. Balivernes avortons!... Tuez-les"

Il recula de quelques pas et un sourire sardonique fit grimacer son horrible visage. Lorsque les guerriers levèrent leurs armes, au moment ou ils allaient tirer et que tout le monde pense que c'est leurs fins, même eux, Fâ cabriola au côté de l'un deux et lui asséna un agile coup de pied dans le menton. Il décolla à quelques mètres sous le coup de l'impact, et le temps que ses confrères observent ébahis la scène, le Faêl vola un poignard à la ceinture de l'un deux et coupa net ses liens et ceux de sa coéquipière. Dès qu'elle fut détachée, la rage du combat vint jusque dans ses yeux et elle bondit sur l'homme le plus proche. Fâ se retourna en effectuant un coup circulaire de la jambe, qui atterit à grande vitesse dans le ventre d'un autre. Il roula à terre et crocheta les jambes d'un autre ennemi. De son côté Calypso donnait des coups à quiconque l'approchait et un tas se forma, ou les guerriers s'amoncellèrent. Un dernier approcha et en un violent mais distrait coup de coude à l'entrejambe, elle conclut le combat. Ils terminèrent la terrible bataille, non sans maintes blessures. Le Mentaï regarda horrifié le carnage des deux compères et sortit une épée, prêt à se battre. Alors que Fâ dégainait avec un malin plaisir son sabre qu'il retrouvait à peine et s'approchait de l'ennemi, Calypso le recula d'un bref signe de halte. le Mercenaire effectua une puissante technique d'épée, mais elle écarta d'un coup de poing la lame du soldat et vint enfoncer son genou dans le visage de ce dernier. Un horrible craquement retentit et il hurla de douleur, le visage ensanglanté, alors que Calypso essuyait le sang sur son genoux, rêveuse. Fâ, abasourdi, observa durant un court instant les deux, puis reprit ses esprits et placa le bout de sa lame sous la gorge du Mentaï. Il regarda sa compagne, puis cracha au mercenaire:

"- Dis à tes putains d'amis qu'une armée entière ne nous arrêtera pas."

Il acquiesça, tiraillé entre haine et effroi, puis s'enfuit à toutes jambes. Fâ rengaina son sabre, calme et posé, puis s'approcha de Calypso.

"- Quand à toi... Embrasse-moi."

Ils sourirent tous deux et un long baiser termina le court épisode qui marqua leur journée. Ils se fixèrent avec tendresse. La route était encore longue jusqu'à leur point d'arrivé, et ils pouvaient encore marcher, la nuit tombait à peine. Oui, mais quand c'est la nuit, c'est la nuit, se dirent-ils. Ils installèrent leurs camps, éreintés, et après une bonne pitance, terminèrent leurs journées avec passion. Ils dormirent à la belle étoile. La nuit noire parsemée d'étoiles ne leurs avaient jamais semblé si belle...
Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/
Calypso

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 377
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Ven 24 Oct 2008 - 22:25

Le nuit céda rapidement sa place au petit matin, les premiers rayon du soleil réchauffant avec douceur le visage de Calypso. Encore une fois elle avait assez peu dormis, pas pour les même raison que la veille toutefois. Un léger sourire étira ses lèvres alors qu'elle tentait de s'extirper des bras de Fâ, sans pour autant le réveiller. Mission difficile, qu'elle réussit cependant.

Durant les vingt minutes qui suivirent, elle s'affaira a préparer le petit déjeuner, s'appliquant au maximum, faisant appel a des capacité plutôt féminines qu'elle avait depuis longtemps perdu. Le résultat fut proprement désastreux esthétiquement parlant. Cependant, lorsqu'elle se décida a gouter, le nez froncé, s'attendant au pire, elle fut agréablement surprise. Certes, ce n'étais pas de la grande cuisine mais cela se laissait manger. Calypso se dirigea donc vers la couche où était toujours étendu son amant. Elle s'accroupit a ses cotés puis se pencha tendrement vers lui, posant délicatement ses lèvres sur les siennes, ses longs cheveux blonds allant chatouiller son visage. Elle rit lorsqu'il plissa le nez, gener par les mèches couleurs de miel. Sur un dernier baiser, elle se releva, alla chercher la nourriture, s'assit a ses coté, appuyant son dos sur son torse, et lui tendit l'assiette:

-C'est meilleur que ça n'en a l'air, même si tu fais ca bien mieux que moi...

Elle cala sa tête au creux de son épaule et commença a se sustenter. Mais elle piquait dangereusement du nez. Ces deux jours sans dormir, ou presque, se faisaient ressentir. Et puis, elle se sentait bien ainsi positionnée, en sécurité. Elle luttait pour ne pas se laisser emporter. Le danger pouvait survenir a tout moment, invisible et sournois, frappant brusquement, tel un serpent. Elle finit sa pitance rapidement avant de se lever avec lenteur, comme une petite vieille, testant ses muscles. Ce n'étais franchement pas fameux. Elle se ramollissais. Avant, lorsqu'elle était encore impitoyable, elle était capable de rester des jours entiers sans dormir, galvanisée uniquement par la rage. Maintenant qu'elle l'avait quitté, du moins en partie, elle se sentait plus...molle. Son attitude précédente était loin de lui manqué mais l'énergie dont elle débordait, si. Elle se sentait presque inférieure, inutile, comparée a son compagnon. Elle secoua la tête, tentant de chasser ses sombres pensées et la migraine qu'elle sentait poindre, a l'aune de sa conscience. Elle trouvait encore moyen de se plaindre alors qu'elle aimait passionnément et, par un miracle, était aimée en retour. Elle se retourna vers lui et passa les bras autour de son cou, cachant les larmes pointant au coin de ses yeux. Elle aurait du s'en douter. Se débarrasser de son ancien "moi" ne serais pas si facile. Elle ne le regrettait pas mais certaines choses qu'ils lui apportait lui manquais. Elle se sentait vide, ou en tout cas pas totalement entière, comme si un morceau de son cœur était troué. Mais comment lui dire alors que lui semblait si confiant? Elle ne voulait pas le perdre a cause d'une phrase malheureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Ven 24 Oct 2008 - 22:45

Alors que la nuit se termina par un sommeil, circonstance excessivement rare puisque Fâ était alerte et disposé à "travailler" de jour comme de nuit, il se laissa emporter par la kyrielle d'étoile qui lui parut ce soir forte soporifique.
Il se réveilla au doux matin, sentant autour de lui la rosée matinale et l'odeur du sous-bois qui vinrent éveiller son esprit. Mais c'est par un doux baiser que son corps se réveilla. Il se délecta de la douceur de ces milliers de plaisirs qui l'entouraient et pris en guise de repas un grand bol d'air bien frais. Il se sentit revigoré, mais resta allongé, chose qu'il faisait malgré tout très rarement. Alors Calypso vint lui amener un petit-déjeuner assez complet. Elle ajouta à cela d'un ton dubitatif:


"-C'est meilleur que ça n'en a l'air, même si tu fais ça bien mieux que moi..."

Fâ sourit à cette flatterie qui n'en était pas une, puisque son repas lui parut d'une qualité divine. Il mangea avec un tel enthousiasme qu'on eu dit un enfant. Il termina en soufflant, repu. La tête de sa belle vint se caler au creux de son cou. Ses cheveux de soie vinrent caresser sa nuque et un frisson le parcourut. Il se contenta seulement de profiter de ces rares moments de détente et de plaisirs. Il la trouva fort pensive, mélancolique même. Il repensa à leur rencontre. Elle avait bien changé, et tout celà pour lui, pour eux. Il se douta que c'était aussi pour celà qu'elle s'agrippa à son sou en cachant son visage contre son torse. Alors il se dit qu'elle était emplie de doutes qui ne devraient pas être là. Parfois les mots ne suffisent pas à les dissiper. Il décida de ne rien dire; pour l'instant. Alors à la place, il releva sa tête, vint piquer du bout des lèvres la fine larme qui coulait sur son beau visage et étreint son amante.
Il la regarda droit dans les yeux et du fond de sa pupille lui dit toutes les choses qu'ils ne pouvaient pas faire en vrai. Il l'embrassa tendrement.
Mais alors que leurs mains se joignaient, le bandage qui entourait sa main se déroula et le ramena subitement à la réalité. Il bondit en arrière et serra dans sa paume son autre main, comme s'il sagissait du plus précieux des diamants. Il raccommoda son bandage pour plus ou moins dissimuler les soupçons. Apparemment, en vain...
Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/
Calypso

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 377
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Ven 7 Nov 2008 - 22:11

La crise de mélancolie de Calypso se dissipa peu a peu, en grande partie grâce a Feänôr. Il semblait la comprendre, sans même qu'elle lui dise ce qu'elle ressentait. Jamais, même dans ses rêves les plus fous, elle n'avait imaginé vivre une telle complicité avec quelqu'un. Pas même avec Yanis... Malgré sa dure carapace, elle demeurait une jeune femme bien plus fragile qu'elle n'en donnait l'impression. Cette coquille, qu'elle avait cru solide, indestructible, il l'avait fait voler en éclat en quelques heures. Calypso ne croyais en rien de divin, mais elle devait avouer que Feänôr était un miracle. Son miracle...
Il alla cueillir la perle salée ayant roulée sur sa joue avec douceur, tendresse,... tout ce dont elle avait manqué, il lui offrait.
Le regard qu'il porta sur elle la rassura, en même temps qu'il la combla. Tant de choses passaient par les yeux. Elle avait entendu certains les appellés "les fenêtres de l'âme". Ils étaient dans le juste. Point besoin de mot pour donner un sens a tout ce qu'il lui transmettait. Elle lui rendit son regard, appellant tout ce qu'elle ressentait depuis leur rencontre. Puis elle finit par fermer les yeux, s'abandonnant au baiser qu'il vint cueillir sur ses lèvres. La jeune femme alla chercher la main de celui qu'elle aimait, noua ses doigts aux siens.
Le geste eu des conséquances inattendues. Le bandage qu'il portait depuis qu'ils avaient quittés Al Far se dénoua, révélant la marque des Marchombres. Feänôr avait reculé brusquement, serrant sa main, la camouflant la stigmate a sa vue. Pas assez rapidement...Elle avait eu le temps de voir, et surtout de reconnaître ce symbole. Elle réagit instinctivement: elle recula d'un bond, sa main allant chercher sa dague, son regard se chargeant de haine. Elle prit aussitôt conscience de la portée de son geste, de la personne envers qui elle adoptait cette attitude defensive. Elle lacha brutalement son arme, la laissant choir. Son regard reprit sa clarté habituel, une lueur d'effarement l'illuminant toutefois. Elle bégaya:


-Je...je suis désolée... Mais...ce symbole...

Elle se laissa tomber a terre, blanche comme un linge. Elle savait très bien ce que cela signinfiait. Marchombre... Elle avait toujours concidérés les membres de cette Guilde comme des ennemis, a abattre absolument. Elle avait elle même dirigé plusieurs troupes d'Envoleurs et commenditer l'execution de plusieurs Machombres. Elle était...conditionnée a réagir ainsi mais cela n'excusait pas tout. D'autant que le doute etreignait toujours son esprit. Elle avait renoncé a son statut de Mentaï mais conciderait toujours les Marchombres comme ses ennemis. Elle ne doutait pas de Feänôr, de ses sentiments envers elle. Elle refusait de croire que cette histoire était un coup monté. Elle releva donc son visage, encore bien pâle et dit avec douceur mais fermeté:

-J'ai besoin d'explication. Je ne suis plus...Mentaï mais...aide moi a comprendre. Je t'en prie.

Elle ne detourna pas les yeux mais son regard se fit implorant. Elle avait besoin de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Sam 8 Nov 2008 - 0:05

Il soupira. Il était fait maintenant. Le bandage tomba à terre, frivole. Calypso était désemparée. Ancienne Mentaï. Rivalité. Amour pourtant.
Fâ sourit. Un sourire de glace. Un sourire dur. Il garda sa manche à la hauteur de ses phalanges, mais décida de répondre à Calypso, et brisa le silence et sa froideur:

"-Surprenant n'est-ce pas? Un marchombre..."

Un air sombre mais horrifié vint se peindre avec une lenteur dubitative. Et les arbres murmuraient des doutes, et l'aube chuchotait des réponses.

"-Ne prend pas cet air sceptique. Il n'a pas de raison d'être. Je ne cache pas cette marque ostentatoire et inutile...."

Calypso fronça les sourcils. Il fallait que ça arrive. Il fallait. Falloir.
Fâ aurait tellement espéré gardé ça bien plus longtemps. Attendre encore. Le temps d'être heureux.
Il maudissait le ciel d'être tant absent. D'être tant présent.
Il amena son bras gauche jusqu'à son visage qui se nimba d'un sourire presque sardonique. Lorsque sa main atteignit son oeil droit, la manche tomba, révélant ainsi, gravé sur la peau du jeune homme, un tatouage tribal inquiétant et horriblement mauvais. Son corps entier fut prirs de convulsions légères mais rapides.


"-Mais celle-là."

Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/
Calypso

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 377
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Dim 9 Nov 2008 - 21:19

Si il ne répondit pas a sa question, il en souleva une foule d'autres. Calypso ne connaissait pas se signe mais sentait malgré tout la noirceur qui s'en dégageait. Elle ne prêtait désormais plus attention aux paroles froides et dures qu'il avait prononcé, ni a son regard de glace. Son attention toute entière était fixée sur ce tatouage.

Au bout de quelques secondes, elle finit par se reprendre. Ses yeux remontèrent doucement le long de la main du jeune homme, glissant sans s'arrêter sur le signe des marchombres. Il ne revêtait plus aucune importance désormais. Ou presque. Elle obtiendrait des explications, elle n'en doutait pas, mais plus tard. Ses grands yeux vairons continuèrent leur ascension jusqu'à rencontrer le regard charger d'amertume de son compagnon. Elle le fixa, sans chercher a détourner le regard. Plusieurs sentiments se bousculaient en elle. Interrogation, surprise, compassion...Amour.

Malgré la mine dure qu'il arborait, Calypso sentait qu'il souffrait de déjà devoir révéler son terrible secret. Car elle savait que cette marque en cachait un. Elle ignorait juste lequel.
Souffrance physique également, a en juger par les convulsions qui l'avait agité lorsque le terrible symbole s'était révéler a ses yeux.
Elle avait provoquer toute cette souffrance, sans le désirer certes, mais s'en voulait. Atrocement. Sa curiosité, ses préjugés et vieux réflexes avaient provoquer une cassure dans la quiétude quasi-parfaite qui semblait s'être installée entre eux. Et elle ignorait si le mal était réparable ou si la blessure allait se gangrenée, entrainant la fin de ce bonheur éphémère mais pourtant si parfait. Elle en mourrait, Calypso en était certaine. Peut être pas physiquement. Mais elle deviendrait une coquille vide. Elle eu une brève vision d'elle même, recroquevillée sur un lit, dans une pièce sombre, le regard vide, inexpressif, attendant la mort devenue amie. Dans le meilleur des cas elle redeviendrait Mentaï.

Elle secoua la tête, regagne l'instant présent. Plusieurs minutes avaient passées. Ni l'un ni l'autre n'avait bougés. Il était temps. Réparé ce qui était réparable. Jouer le tout pour le tout.
Calyspo se redressa lentement, se remit debout. Elle tremblait légèrement. De peur. Mais pas a causez de la marque...
Elle tendit doucement son bras devant elle, écartant ses doigts. Ses mains souillée du sang de centaines de victimes qu'il avait réussi a effacer. Ses yeux se nimbèrent a nouveaux de larmes, entre espoir et désespoir. Elle avança un pied. Fit un pas. Puis un second. Sans décrocher ses yeux de ceux de Feänôr, elle avança lentement vers lui. Du bout des doigts, elle caressa sa joue. Une larme roula sur la sienne. Puis elle se figea, attendant sa réaction.

Impatience et crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Mer 3 Déc 2008 - 21:11

Fâ avait une terrible migraine qui lui rongeait peu à peu la tête. Ses marques lui demandaient un terrible effort de volonté pour rester stable et un minimum conscient. Il ne le laissait pas paraître, mais il était crispé de douleur. La démence et la folie emportait peu à peu son esprit. Il renia ce sentiment horrible qui le possédait si souvent. Il remua la tête.
Les doigts de Calypso vinrent effleurer sa joue. Un frisson vint lui traverser l'échine. Il était incapable de déterminer sa nature; il s'en inquiéta vivement.
Il vit une larme sur la joue de sa compagne. Il la cueilla du bout de ses doigts, et les convulsions stoppèrent au fur et à mesure. Il se reprit.
Il tira sa manche sur son bras et noua le bout de celle-ci autour de son poignet. Calypso demeurait intacte, elle semblait comme vidée. Fâ tourna la tête, interrogateur. Il la prit dans ses bras, mais ne prononça pas un mot. Le moment fut très bref, et Fâ fit comprendre que l'histoire était close. Qu'il ne l'abandonnerait pas. Qu'elle ne l'abandonnerait pas.
Il s'empressa de boucler leurs affaires. Il sentait une présence. Deux. Il hâta sa compagne, mit son épée dans le dos et accrocha son sac a ses épaules. Il avança. S'arrêta. Il se retourna et vint voler un baiser sur les lèvres de sa belle. Il les décrocha, lui sourit, et se retourna, froid et repris dans sa bulle de verre. De glace. Impossible à cerné.
Il accéléra la cadence. Le rythme de ses pas allait croissant. Ces présences étaient discrètes, quasi-impossibles à déceler. Mais ils avaient une aura. C'était mauvais.
Alors qu'il guettait de tous les coins, il remarqua que Calypso aussi semblait les avoir remarqué. A une différence. Elle les connaissait. La seconde suivante de son volte-façe, Fâ entendit un bruit. Presque inaudible. Deux même. Il se retourna. Dégaina. Trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/
Kiyo Melwen

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 75
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Ven 26 Déc 2008 - 19:59

La flèche, d'une vélocité incroyable, passa à moins d'un centimètre
de sa cible et finit sa course dans le tronc d'un peuplier mort. Le
mercenaire serra contre lui son épaule mise à mal en retenant le cri de
douleur qui désirait absolument franchir la barrière de ses lèvres.
Kiyo rabaissa le fourreau de son sabre dont elle s'était servie pour le
frapper avant de le sermonner en ignorant royalement, en apparence, la
présence des deux fugitifs.


- Imbécile... Je t'ai
dit que j'avais des questions à leur poser avant. Depuis quand tu
prends des iniatives de ce genre ? Laisse ça à ceux qui savent se
servir de leur tête.


Sa voix tout comme son
regard était sarcastique, à la limite du mépris. L'envoleuse
n'accordait qu'une importance très limitée aux mercenaires qui
s'étaient encore si peu élevés dans la voie du Chaos. Elle comprenait
plus facilement comment ils avaient pu s'enfuire d'Al-Far avec deux
escadrons à leur trousse s'ils étaient du même niveau que l'incapable à
ses côtés... Elle avait tendance à oublier facilement le nombre de gens
présents dans la guilde qui ne connaissaient rien ou qu'une très petite
partie de toute l'immencité de la beauté du Chaos. Avec un soupir, elle
croisa les bras avant de relever son visage angélique vers les deux
jeunes gens.


- Alors c'était vrai...

Un
grand sourire adorable s'afficha sur son visage tandis qu'elle
détaillait les fugitifs. Décidément il se passait des choses bien
étranges... Elle espérait que les autres rumeurs qu'elle avait entendu
se révéleraient justes.


- Excusez-moi pour le
dérangement mais je crois qu'il est nécessaire que nous ayons une
petite conversation. Je m'appelle Kiyo Melwen, enchantée.


Elle
menait les opérations sans se rendre compte un seul instant qu'il
pouvait sembler étrange qu'une jeune fille qui paraissait aussi jeune
commande à un homme d'une quarantaine d'année mesurant près d'un métre
quatre-vingt pour soixante-dix kilos. Pas plus qu'elle ne douta une
seconde qu'on la prenne au sérieux malgré son apparence parfaitement
maigrichone, innocente, fragile et innofensive. Ce dont elle était
consciente en revanche c'est que la situation lui offrait le temps de
glisser encore une phrase ou deux avant que leurs adversaires ne
réagissent et passent à l'attaque.


- Avant qu'il
n'y ait méprise, sachez que je ne suis pas en mission. Je ne tiens pas
à me battre et si vous ne m'attaquer pas, je ne le ferais pas non plus.


Kiyo
était loin d'être sotte. Contre un seul d'entre eux elle aurait sans
doute pu s'en sortir mais contre deux... Elle s'estimait seule puisque
si un combat s'engageait il ne faisait aucuns doutes que son compagnon
mourrait. Elle pencha sa tête de côté et délia ses bras, laissant à
nouveau pendre son sabre dans sa main gauche à hauteur de sa cuisse.
Amusée, elle attendait une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
http://gamaelia.heavenforum.com
Calypso

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 377
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Ven 26 Déc 2008 - 21:54

Au trait avait succéder un cri étouffé, indécelable pour une oreille non entraînée. Celui qui avait essayer de les atteindre, bien maladroitement d'ailleurs, avait été punis. Calypso tira tout de même sa dague de son fourreau et se mit en garde. Une voix sortit d'un buisson, sèche, méprisante:

- Imbécile... Je t'ai dit que j'avais des questions à leur poser avant. Depuis quand tu prends des initiatives de ce genre ? Laisse ça à ceux qui savent se servir de leur tête.


Cette voix lui paraissait familière. Elle était sûre de l'avoir déjà entendu quelque part. Au siège de son ancienne guilde plus exactement... La jeune femme renforça sa prise sur sa dague et se mis en garde, prête a agir. Un coup d'œil de côté lui appris que son compagnon avait agit de même. La voix s'approcha et la fille se révéla a leur vue. Jeune. Plus qu'elle même. Elle ne payait pas de mine, mince, presque maigre. Mais la force qu'il se dégageait de son regard, de sa posture ne trompait pas: elle était bien plus forte qu'il n'y paraissait. A nouveau, elle prit la parole, s'adressant a eux, cette fois ci:

- Alors c'était vrai...
Excusez-moi pour le dérangement mais je crois qu'il est nécessaire que nous ayons une petite conversation. Je m'appelle Kiyo Melwen, enchantée. Avant qu'il n'y ait méprise, sachez que je ne suis pas en mission. Je ne tiens pas à me battre et si vous ne m'attaquer pas, je ne le ferais pas non plus.


La réponse de Calypso claqua comme un fouet:


-Kiyo Melwen hein? Je connais ton nom et ta réputation. Le plaisir a te rencontrer n'est pas réciproque, Envoleuse. Tu veux avoir une "conversation" et "ne désire pas te battre"? Que signifiait cette flèche alors. Très mal visé d'ailleurs. Un enfant aurait pu mieux faire. Que veux tu?! Mon retour? J'en doute. J'ai déclarer la guerre a la Guilde et encore que je manifeste le désir de reprendre ma place, ce qui n'arrivera jamais, je serais tuée. Alors que veux tu?! Parle!


Les muscles tendus a l'extrême, la jeune femme était prête a bondir, a en découdre. L'autre été blessé ou mort, son cri en témoignait. La fille était mal partie. Elle devait le savoir. Calypso n'était pas réputée pour avoir pitié et laisser une chance a ses adversaire. Ce qu'elle ne savait durement pas, c'est que Feänôr non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Kiyo Melwen

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 75
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Dim 28 Déc 2008 - 20:34

**Quelle agressivité !**

Kiyo essuya la diatribe d'un geste désinvolte de la main.

- Oui, j'ai entendu parler de menace de ce genre disant qu'une
armée ne vous arrêterait pas et que vous déclariez ouvertement la
guerre au Chaos, patati et patata... Après ce n'est que mon avis mais
il ne me semble pas que ce soit le meilleur moyen d'être tranquille
Calypso.


Elle aussi avait pris la peine de se renseigner sur la traîtresse et
sa réputation à elle supplantait de très loin la sienne. Elle leur
lança un petit sourire contri avant de poursuivre.


- Je me suis déjà excusée pour la flèche. Mais comme tu as pu le
constater toute la journée d'hier, le conseil envoie vraiment des
incapables. C'est dommage, non ? Pour une mission si intéressante !


Elle n'avait pas la prétention de réaliser à elle seule ce que cinq
ou six mentaï expérimentés n'avait pas réussi à faire. Cependant, elle
avait toujours été d'une incroyable curiosité. Il est vrai que son
attitude avait de quoi être perturbante. Une gamine qui semblait encore
adolescente qui leur parlait avec le plus calme du monde, pire en ayant
l'air de s'amuser et qui leur faisait par de ses propres opinions vis à
vis du Chaos. Elle ne l'aurait pas parié, mais elle était convaincue
que ce n'était pas le genre de choses qu'ils voyaient tous les jours.
Son compagnon décida que finalement, il en avait assez d'attendre et ne
priva pas de le faire savoir.

- Ca suffit maintenant attaquons-les. Annonça-t-il.

- Je t'ai dit que je voulais leur parler. Quelle impolitesse !


Sur le coup, elle parût agassée mais très vite elle lui jeta un grand sourire moqueur.

- D'un autre côté si tu as envie de te suicider je ne te t'en empêcherai pas.

Ayant tué ses vélléités d'attaque dans l'oeuf, elle répondit enfin à la question qui lui était posée.

- Ce que je veux ? Au delà du fait qu'un coup de foudre entre une
mentaï et un marchombre m'intéresse beaucoup, je veux surtout...


- Je n'ai rien à faire de tout cela !


Kiyo contempla sans comprendre l'imbécile qui venait de s'élancer
avec le vain espoir de ressortir vivant de cet affrontement.
Immédiatement, elle agit sans réfléchir. Heureusement pour elle, la
distance qui les séparait était suffisante. Sans attendre, elle bondit
en avant, crocheta une branche, s'y balança, en attrapa une autre après
un salto, le dépassa, plongea vers le sol. Lorsque ses pieds l'eurent
frôler - toucher eut été un verbe trop fort pour décrire la douceur
avec laquelle elle attérit - elle pivota et tira son sabre dans le même
élan. Son complice regarda sans comprendre les deux lames
s'entrechoquer avant de reculer d'un pas. Kiyo s'écarta elle aussi mais
de façon à faire face aux deux jeunes gens. Elle espérait qu'ils ne
s'étaient pas mépris sur ses intentions mais quelque chose l'en faisait
douter sérieusement...


**Quel imbécile ! Ils vont se sentir en danger
maintenant...J'aurais du m'en tenir à ce que j'avais dit et ne pas
intervenir quand il a attaqué.**
Revenir en haut Aller en bas
http://gamaelia.heavenforum.com
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Dim 4 Jan 2009 - 21:21

Fâ vit apparaître des branches deux personnes. Un guerrier à l'air abruti et une jeune fille au regard effronté et empli d'assurance. Elle leur adressa calmement la parole. Fâ préféra l'écouter. Faire couler le sang inutilement n'était pas dans l'ordre de ses priorités sur le moment. Alors qu'elle s'adressa avec une fausse douceur aux deux jeunes gens,
Calypso intervint, avec toute la froideur qui pouvait la caractérisait. Elle fit taire la fillette immédiatement et termina par des paroles aussi tranchantes que le sabre qu'elle avait empoigné.

Fâ se mit discrètement en garde. Seul Calypso le remarqua. Mais il ne bondit pas. Il attendit. Qu'elle parle.
La jeune mercenaire, puisque maintenant le doute s'était ôté, les rassura plus ou moins et usa de toute la diplomatie qu'elle put pour leur parler. Fâ Resta dans sa position mais l'écouta attentivement, son regard de glace toujours rivé sur elle. Le guerrier à ses côtés proposa de les attaquer. Rire intérieur.
La dénommée Kiyo continua de les amadouer gentiment. Jusqu'à ce que son acolyte intervienne. Il attrapa son arme, la dégaina et hurla en chargeant:

"-Je n'ai rien à faire de tout cela !"


Le guerrier fondit sur eux, mais en un mouvement éclair, souple et calculé, la jeune mercenaire vint lui barrer la route et arrêta net l'attaque de son compagnon. Illusion. De marchombre. Une envoleuse. Le soldat la regarda stupéfait par sa célérité hors-pair et resta coi devant la contre-attaque si puissante. L'envoleuse se tourna vers eux. Fâ profita de l'instant. De cet instant précis. L'instant où sa position a une lacune.
Tournée vers eux mais le regard vers son compagnon, qui tourne et lui brouille
la vue pendant pas même une seconde. Fâ bondit, dégaina tel un éclair et asséna
en un mouvement foudroyant deux coups au mercenaire. Le bras de la grosse brute
tomba à terre et une cascade de sang jaillit de son torse où trônait un coup de
lame mortelle. L’homme, doté d’une vigueur des plus impressionnantes, tomba à
terre en hurlant. Il n’était pas mort. Exploit.

L’envoleuse effectua une rotation rapide vers le spadassin, prête à réagir à une quelconque attaque qui lui serait destinée. Mais au contraire Fâ rengaina son sabre. Il termina l’homme en lui donnant un violent coup de pied dans les cervicales. Il se tut. L’épéiste, un sourire malicieux aux lèvre, lui dit :

"-Maintenant parle, il ne te coupera plus la parole. Nous t’écoutons."
Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/
Kiyo Melwen

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 75
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Lun 5 Jan 2009 - 8:52

Etaitent-ils si différents d'elle ?
Ils étaient plus froids et déterminés, semblaient assez impulsifs et
déraisonnés mais étaient-ils vraiment si différents ? Kiyo ne rengaina
pas son sabre mais choisit une garde plus discrète. Elle se tint
silencieuse un instant, posant sur eux ses grands yeux noisette, une
expression indescriptible sur le visage. Etait-ce...de la compassion ?
Elle comprit à ce moment la réponse à sa question muette. Oui, ils
étaient différents. Ce qu'ils avaient vécu n'avait aucune mesure avec
son propre passé. Ils avaient été blessé au delà de ce qu'elle pouvait
imaginer alors que Kiyo n'avait jamais connu que le bonheur et ce même
à la mort de Valian. Mais il n'était pas encore trop tard...


- C'est étrange.

Murmure de l'innocence...

- Je suis contente de vous avoir rencontré Feänor et Calypso.

Sourire d'une triste candeur...

Encore un peu, elle les observa la tête penchée, fascinée et
heureuse d'avoir assouvie sa curiosité avant de reprendre d'une voix
plus forte en s'adressant à la mentaï.


- Laisse-moi m'occuper du conseil. Lorsque ces imbéciles seront
calmés, tu pourras revenir. Je ne veux pas te voir quitter la voie pour
laquelle tu es faîte. Ce...ce serait triste...


Elle fit revenir son regard devenu sérieux sur le jeune homme.
Pourrait-elle comprendre que ses choix n'allaient pas forcément à
l'encontre de sa nature ? Pourrait-elle comprendre que le Chaos allait
au delà de ce que les membres du conseil entrevoyaient ?
Revenir en haut Aller en bas
http://gamaelia.heavenforum.com
Feänôr

avatar


Sexe : Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Lun 5 Jan 2009 - 22:49

Fâ écouta attentivement la jeune mercenaire. Elle termina en disant:

"- Laisse-moi m'occuper du conseil. Lorsque ces imbéciles seront
calmés, tu pourras revenir. Je ne veux pas te voir quitter la voie pour
laquelle tu es faîte. Ce...ce serait triste...
"

Il remarqua qu'elle l'observait. Elle le soutenait du regard. De ses yeux glacials, il lui adressa cependant la parole, sur un ton léger:

"- Fais ce que tu as à faire."


Il se tourna vers Calypso. La mangea des yeux. Du coeur. Il parlait déjà du regard. Mais il dit tout haut:


"- Ne suis pas la voie qui t'es destinée. Prend celle qui te plaît Calypso. Trace ton chemin comme bon te semble."

Il la regarda tendrement, posa la main sur la manche de son sabre, s'avança vers la jeune fille. Au passage il lui effleura l'épaule de la main. Comme un tapotement doux. Comme une brise. Il s'en alla un peu plus loin. Il leurs fallaient à toutes deux du temps. Le temps qu'il faudra après tout. Il esquissa un sourire...


[Hrp: désolé post court mais j'voulais répondre malgré mon manque de motiv' >.< Calypso à ton tour =) ]
Revenir en haut Aller en bas
http://jap-zikost.fullsubject.com/
Calypso

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 377
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Mar 6 Jan 2009 - 21:20

Les paroles de la jeune fille avait malgré tout fait écho en elle. Pouvait-elle vraiment quitter ainsi une voix qui semblait depuis toujours faite pour elle, enfant issue de la violence, jamais aimée.
Jusqu'à Feänôr. Un sourire éclaira son visage.

Elle rengaina son sabre, et s'assit calmement face a Kiyo. Elle doutait que la jeune fille comprenne. Mais elle devait lui expliquer. Essayer au moins.


-J'ai toujours cru que la voix du Chaos était faite pour moi, comme tu a l'air de le penser. Ma vie n'a jamais été faite que d'une suite de malheur, et ce avant même ma naissance. Le Chaos etait la solution. Ma solution. Je n'ai jamais connu que la violence, la haine et la mort. Comment aurait-il pu en être autrement? Tu as surement entendu parler de mes actions les plus célèbres. Rares sont les femmes a aller aussi haut dans la vois, sans me vanter. Mais je n'était pas heureuse. Tuer était ma vengeance envers la vie. Mais elle m'a fait un cadeau. Feänôr. Je ne le connais pas depuis très longtemps tu sais. Mais tout en moi clame que nous sommes fait l'un pour l'autre, pour nous entendre. Nous sommes opposés mais pourtant si semblable. Lui seul a su accéder a la tristesse que j'ai barricader dans mon cœur depuis toute petite. Il a fait ressurgir la petite fille que j'étais, qui ne demandais pas grand chose de plus qu'un peu d'amour. Et il me le donne.

Tout au long de cette explication, la jeune femme avait garder les yeux fermés et un léger sourire aux lèvres, les images de sa vie depuis sa rencontre avec Fâ défilaient dans sa tête. Elle rouvrit es yeux, fixa son regard bicolore dans celui de la jeune fille.

-Peut être qu'ils me reprendront. Mais ils me forceront a tuer Feänôr. Et ca, jamais. De plus je ne reprendrais pas ma place, serait toujours considérer comme une traîtresse. Et la voix, si elle était faites pour moi, ne l'est plus. Je ne souhaite plus en faire partie. Peut être que cela te semble invraisemblable, mais c'est pourtant vrai. J'ai changer. Je ne tue plus par simple plaisir, mais par nécessitée.

Elle inclina la tête sur le côté, interrogeant du regard la jeune fille. Avait-elle compris? Comptait elle les attaquer, maintenant qu'elles étaient clairement ennemie? Elle la quitta un instant du regard, cherchant Feänôr. Elle le repéra rapidement, et voyant la fille plonger dans ses pensée, alla le rejoindre. La discussion le concernait aussi. Elle n'était plus seule. Elle lia ses doigts au sien, et sourit sereinement. Elle se sentait bien. En paix avec elle même. La guerre n'etait pas finit. Mais une trève était là, et elle en profitait.
Revenir en haut Aller en bas
Kiyo Melwen

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 75
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Mer 7 Jan 2009 - 12:03

L'envoleuse imita la mentaï. Elles rengainèrent leurs lames et
s'assirent face à face. Pour un peu, on aurait pu croire à de vieilles
amies s'apprêtant à évoquer des souvenirs du passés. Kiyo l'écouta avec
patience, en silence sans chercher un instant à l'interrompre. La tête
à peine penchée en avant, ses cheveux retombant en partie sur son
visage éclatant, les lèvres mordues par instant, elle l'écoutait...mais
ne la comprenait pas. Les arguments qu'elle avançait étaient pour elle
tellement vide de sens ! Tuer n'était pas une finalité ! Aimer n'était
pas un interdit ! Changer s'était se mentir ! Kiyo était émue comme ses
yeux soudain brillants le laissaient deviner mais elle ignorait s'il
s'agissait de la rage de contempler un tel gâchis ou de la colère de la
voir renoncer si facilement.


- Tu as tord.

Ces mots n'étaient que douceur et tristesse et trouvaient un échos dans son regard franc et clair.

- La vengeance, l'amour, la peur, la tristesse... Tous ces
sentiments font partis de toi. Tu peux oublier que tu es capable de
compassion comme tu peux oublier que tu aspires à la liberté mais en
faisant cela tu ne fais que te mentir.


Elle marqua une pause pour insister sur ses dernières paroles.

- Même si tu refuses aujourd'hui de le voir, tu ressentiras
toujours des sentiments qui s'opposeront, se repousseront,
t'effrayeront. Cette confusion est l'essence même du Chaos. Il y a
longtemps tu as choisis la vengeance pour fuir cette confrontation avec
toi-même. Aujourd'hui, tu choisis l'amour pour les mêmes raisons.


Un soupir, léger.

- La vérité c'est que tu refuses de t'assumer entièrement. Tu as
besoin de te rassurer en te jetant à corps perdu dans le sentiment qui
te semble le plus fort et le plus juste sur l'instant en rejetant ce
qui pourrait t'empêcher de le vivre avec autant d'intensité.


Kiyo se releva lentement, avec la grâce à laquelle tous les trois ici étaient accoutumés.

- Même si cela te semble impossible. Les sentiments qui dictaient
tes choix d'hier n'ont pas disparus. Tu as juste choisis de les ignorer
parce que tu viens d'en découvrir un nouveau. Ne te mens pas Calypso.
Tu peux vivre en acceptant ces deux parties de toi-même et tu peux les
vivres en continuant sur la voie du Chaos qui n'est pas que mort et
destruction comme tu sembles le penser depuis de si nombreuses années.


Un instant elle resta encore sérieuse avant que son tempérament ne
revienne au galop. Lui jetant un grand sourire joyeux et un regard
pétillant de malice, la jeune fille lui prit le poignet en dernier
signe de reconnaissance à une alliée.


- Fais-moi une promesse d'accord ! Réfléchis à tout cela et après
avoir calmé le conseil, je viendrais te voir pour savoir si tu as
compris que tu pouvais vivre sans te rejeter perpétuellement. J'espère
qu'à ce moment-là nous serons encore amies...


Elle lui lança un petit sourire en coin complice avant de se tourner vers le Marchombre.

- Ta nature complique les choses mais je veux croire qu'elle a
besoin de toi pour le moment. Peut être suis-je trop naïve... Après
tout tu es un danger pour le chaos comme tu viens de nous le prouver en
nous enlevant Calypso. Peut être que le jour où nous nous croiserons à
nouveau tu auras compris les limites de l'harmonie et que je pourrais
enfin de parler en amie.


Le regard qu'elle lui lança en disait long sur l'importance de ce qu'elle disait malgré son ton léger et rieur.
Revenir en haut Aller en bas
http://gamaelia.heavenforum.com
Le Dragon

avatar


Sexe : Masculin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Chien
Nombre de messages : 2886
Age : 11
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Jeu 9 Juil 2009 - 15:46

Caly, des nouvelles de Feänor ?
Sans quoi ce topic va finir aux archives... No

_________________
Le Dragon, Compte administratif
Revenir en haut Aller en bas
http://lesmondesdewilan.actifforum.com
Calypso

avatar


Sexe : Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Serpent
Nombre de messages : 377
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   Ven 10 Juil 2009 - 13:27

Oui oui j'ai des news on continuera quand je rentrerai de vacances donc d'ici 3 semaines
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une aube rougeoyante (RP inachevé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une aube rougeoyante (RP inachevé)

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Une bataille à l'aube...
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» [Juge]-Brigandage-Aube-(10/01/57) [Retraite]
» Demain, dès l'aube...
» L'aube écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes d'Ewilan : Légendes des Marches :: Al-Far-